EnglishFrench

Les traductions sont automatiques.

Cyclones en cours et vigilance

EPSILON30.4N-60.5W95 kts955 hPa

Les cyclones à Saint-Martin et Saint-Barthelemy

Aucun cyclone ne menace les Îles du Nord

Le niveau de vigilance est VERT

Infos générales sur Saint-Martin et Saint-Barthelemy

Les 2 îles françaises les plus au nord de l’arc antillais mais aussi les plus petites forment un territoire météorologique que l’on nome “les Îles du Nord” compte tenu de leur proximité. Saint-Martin (SXM) compte environ 35.000 habitants en partie française et 4.000 de plus pour la partie Hollandaise pour une superficie de l’ordre de 93 km². Saint-barthelemy pour sa part compte un peu plus de 9.000 habitants pour une superficie de l’ordre de 21 km².

Leur exposition au risque cyclonique est élevée du fait de leur localisation au nord de l’arc antillais mais leur taille très réduite fait qu’elles sont bien moins touchées que la Guadeloupe et à peu près autant que la Martinique. Cependant on note que les systèmes qui passent sur Saint-Martin et Saint-Barthelemy sont globalement plus violent que ceux des autres îles françaises des Antilles.

Sur les 16 cyclones dont le centre est passé sur ou à proximité de Saint-Martin et/ou Saint-Barthelemy, on compte 5 tempêtes tropicales (ou déclassées), 5 ouragans de catégorie 1, 1 ouragans majeur de catégorie 3, 2 ouragans majeurs de catégori 4 et 1 ouragan majeur de catégorie 5, le tristement célèbre Irma en 2017.

Les cyclones sur Saint-Martin et Saint-barth les plus marquants

Il s’agit sans aucun doute de Irma en 2017. Passé sur les Îles du Nord en catégorie 5 avec des vents soutenus sur 1 minute à 155 kts (287 kmh) et à plus de 175 kts (plus de 320 kmh) en rafale, il a laissé des traces indélébiles aussi bien dans les esprits que dans les infrastructures.

Le bilan humain, sujet à d’importantes polémiques, fait état de 10 décès, 7 disparus et 247 blessés pour la partie française et de 2 décès et 43 blessés en partie néerlandaise. Le bilan matériel s’élève au chiffre astronomique de 2 milliards d’euros pour 2 si petits territoires au niveau des assurances. Irma et le 3e cyclone (ex-eaquo) le plus violent sur le bassin Atlantique et possèdes de nombreux records peu réjouissants.

Malheureusement il n’est pas le seul cyclone a avoir très durement touché Saint-Martin et Saint-Barthelemy. D’autres ouragans de triste mémoire ont affectés ces territoires par le passé dont l’inimaginable Lenny qui aura traversé toute la mer Caraïbe en 1999 à “contre sens” pour venir s’arrêter sur les Îles du Nord en Cat.3 puis 2, mais aussi un autre système dévastateur, Luis en 1995 ou plus récemment Gonzalo qui a été très mal anticipé par les organismes météo en 2014.

On le voit, les Îles du Nord ne reçoivent pas plus de cyclones que les autres îles françaises mais ils souvent très violents.

En savoir plus

Le saviez-vous ?

Les îles du nord ont le record de l’indice ACE (Accumulated Cyclone Energy) en Atlantique ramené au nombre d’habitants et aux km².

Avec 16 cyclones passés sur ou à proximité de l’archipel, c’est la zone française la moins touchée quantitativement. Mais c’est dans le même temps le territoire français qui aura subit le plus de dégâts matériels des Antilles françaises, loin devant la Martinique et un petit peu devant la Guadeloupe qui a pourtant vu passer 10 cyclones de plus.

  Arc antillais Iles du Nord
Impact Direct % arc moins de 30 km % arc Fréquence
Total 103 7 6.8% 9 8.74% 4.4 ans
— Perturbation  3 0 0% 1 33.33% 70 ans
— Onde Tropicale  4 0 0% 0 0%
— Depression tropicale  21 0 0% 2 9.52% 35 ans
— Tempete tropicale  48 2 4.17% 1 2.08% 23.3 ans
— Ouragan Cat.1  11 1 9.09% 4 36.36% 14 ans
— Ouragan Cat.2  4 0 0% 0 0%
— Ouragan Cat.3  7 2 28.57% 0 0% 35 ans
— Ouragan Cat.4  4 1 25% 1 25% 35 ans
— Ouragan Cat.5  1 1 100% 0 0% 70 ans

Les traductions sont automatisées.

Cyclones en cours et vigilance

EPSILON30.4N-60.5W

Dernières analyses

Le groupe FB

Indispensable

ATTE

Disclaimer

NTION

Ce site a été élaboré à des fins de divertissement et de compréhension de la météo en zone tropicale.

Il ne doit être utilisé EN AUCUN CAS dans un objectif de sécurité des personnes ou des biens.

Seules les informations de votre service national de météorologie et de votre sécurité civile doivent être utilisées en cas risque avéré !

Pourquoi s'abonner ?