Les traductions sont automatiques.

Cyclones en cours et vigilance


EnglishFrench

Les traductions sont automatisées.

Gonzalo s’en va, Isaias Arrive ?

Le 25 juillet 2020 à 15:12

Par Olivier Tisserant
4.9/5 (143)

Rappel: les informations et illustrations de ce site ne SONT PAS DESTINEES à la sauvegarde des biens et des personnes vis à vis des risques cycloniques. Pour ça, il vous faut suivre les infos et recommandations de votre préfecture pour la France et des autorités compétentes pour les autres territoires.

Cette saison cyclonique 2020 part sur des bases élevées. On est le 25 juillet, déjà 8 cyclones ont été nommés sur le bassin et un 9e menace de l’être la semaine prochaine. Il faut dire que la température de l’eau est particulièrement chaude (et encore, merci à la brume de sable des dernières semaines d’avoir un peu limité son réchauffement !) et que le cisaillement est globalement faible en Atlantique tropical. Heureusement qu’il reste des zones d’air très sec et de sable ce qui limite un peu la possibilité de renforcement.

Gonzalo

Tempête Gonzalo - image satellite - 25 juillet 2020 - 14h30 UTCMalgré un affaiblissement très marqué et une organisation hasardeuse, Gonzalo maintient une convection profonde proche de son centre. C’est désormais une tempête petite et faible (35 kts) qui ne devrait pas survivre très longtemps, toujours à proximité d’air sec mais en plus avec un petit cisaillement et surtout l’interaction avec la terre. Ses heures sont comptées, mais la tempête génère de grosses précipitations sur Trinidad et Tobago, le nord du Venezuela et le sud de l’arc antillais. Des grains violents risquent de provoquer des rafales dépassant les 40 kts … donc restez prudents.

Invest 92L

L’onde qui est sortie d’Afrique cette semaine et a fait l’objet de prévisions plus ou moins farfelues de la part de quelques modèles est désormais suivie de près par le NHC et est passé en Invest. De nombreuses rumeurs et fake news ont circulé sur son compte ces dernières heures, comme souvent dans ces circonstances. Il faut croire que les gens adorent se faire peur ou faire peur aux autres … donc, on va faire le point sur ce qu’il en est pour le moment et ce que l’on sait … plus ou moins !

Invest 92L - environnement - 25/07/2020 14h30 UTC92L est pour le moment en situation précaire avec de l’air très sec et du sable à son nord et un cisaillement assez fort au sud. L’onde bataille pour se frayer un chemin dans ces conditions pas vraiment favorables pour elle. Ces conditions devraient perdurer jusqu’au début de la semaine prochaine.

Ensuite, le cisaillement est prévu pour faiblir et l’air sec pourrait un peu se dissiper … mais c’est une prévision extrêmement délicate et il est difficile de tirer des conclusions pour la semaine prochaine.

Les modèles de prévision et le NHC

Comme souvent au classement d’une onde en Invest, les modèles partent un peu dans tous les sens et on retrouve des options parfois réalistes mais parfois totalement hors de propos.

Le modèle le plus agressif, avec le passage d’un Cat. 1 ou 2 sur le nord de l’arc, est étrangement le GFS qui a pourtant ignoré cette onde jusqu’à hier. Mais il est connu pour avoir un biais d’initialisation des Invest avec une réaction souvent disproportionnée.Dans les sorties agressives on a aussi le SHIPS qui est un modèle qui intègre une bonne part de statistique qui voit lui aussi un gros renforcement.

On a ensuite un début de consensus avec les autres modèles globaux qui varient d’une dépression à une tempête sur la moitié nord de l’arc. De son côté le NHC ne se mouille pas trop comme à son habitude pour un Invest, d’autant plus si celui-ci est face à un environnement complexe. Ils se contentent de monter au fur et à mesure le risque de renforcement mais ne s’aventurent pas au delà. Et c’est de loin la position la plus raisonnable !

Il faut prendre en compte que les sorties brutes des modèles ne sont en aucun cas une prévision. Il s’agit de tendances et d’estimations qui doivent impérativement faire l’objet d’une expertise humaine de qualité. Je dis depuis plusieurs années que le fait que ces données soient dans le domaine public pose de gros problèmes d’interprétation. J’entends souvent dire « Windy a prévu … » ou « Windy est la meilleure prévision » … sauf que Windy (qui est par ailleurs un excellent site) ne prévoit ABSOLUMENT RIEN !! il se contente de rendre graphiquement les données brutes des modèles de prévision, sans intervention humaine. Alors pour la météo commune en zone tempérée, c’est parfait parce que ces modèles sont extrêmement performants pour ce genre de choses. Mais pour la prévision et l’analyse cyclonique, on est encore loin du compte. Il suffit de regarder les désaccords pour Gonzalo tout au long de son périple Atlantique pour s’en rendre compte.

Oui, mais 92L, qu'est-ce qu'il va y avoir ?

On est à plus de 130H d’un éventuel passage sur l’arc … donc très loin. En zone tropicale, on a l’échéance à moins de 48h qui est pas mal maîtrisée, celle de 48 à 120h qui est un mélange de tendance et de confiance et celle au delà de 120h qui est uniquement de la tendance prospective. On est donc à une échéance à laquelle on ne peut parler QUE de tendance. Tous ceux affirment quoi que ce soit à cette échéance mentent.

Néanmoins, lorsque tous les modèles globaux initialisent un cyclone dans une zone identifiée, le plus souvent il finit par arriver. C’est le cas ici donc on peut raisonnablement penser qu’un système va voir le jour en Atlantique ces prochains jours. Maintenant, savoir où il va passer et à quelle intensité, c’est juste impossible. La moitié nord de l’arc antillais c’est grand et entre une tempête et un Cat. 2 la différence est très importante. Et demain il est possible qu’un ou 2 modèles annoncent un Cat.4 … et ça ne changera rien à tout ça.

Donc pour le moment, il n’y a rien d’autre à faire que d’attendre d’y voir un peu plus clair et qu’un consensus fort s’établisse entre les modèles et soit confirmé par le NHC. D’ici là, n’écoutez aucune affirmation. Celui qui hurle au loup à chaque fois aura forcément raison un jour, comme celui qui annonce une petite onde. Mais au final, 95 fois sur 100 … ils auront tord. Je réagis rarement à ces échéances parce que ça ne sert à rien.

Le risque d’un cyclone la semaine prochaine est réel et il y a des signes évidents pour qu’il passe sur la moitié nord de l’arc voire plus au nord. Il faut le surveiller de près et être vigilants, c’est une certitude (comme toujours d’ailleurs). Tout le reste n’est que spéculation.

Pour suivre l’évolution chiffrée en direct de Invest 92L, c’est ICI.

Crédits images ; Tropical Tidbits, NHC/Noaa, UW-CIMSS

Merci de noter cet aticle

Commentaires

guest
1 Commentaire
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
trackback

[…] la suite ICI sur Météo […]

EnglishFrench

Les traductions sont automatisées.

Cyclones en cours et vigilance


Dernier article

Derniers tweets

Attention !
La vigilance en #Guadeloupe a augmenté au niveau JAUNE pour fortes pluies et orages.

Voir le détail sur : https://meteofrance.gp/fr/vigilance/guadeloupe

🌀 Ce 28 nov. à 7 H (loc) la vigilance est la suivante :
#Guadeloupe : VERT
#Martinique : VERT
Îles du Nord : VERT

Il n’y a aucun système cyclonique sur l’Atlantique.

https://www.meteo-tropicale.fr

🌀 Ce 27 nov. à 18 H (loc) la vigilance est la suivante :
#Guadeloupe : VERT
#Martinique : VERT
Îles du Nord : VERT

Il n’y a aucun système cyclonique sur l’Atlantique.

https://www.meteo-tropicale.fr

ATTE

Disclaimer

NTION

Ce site a été élaboré à des fins de divertissement et de compréhension de la météo en zone tropicale.

Il ne doit être utilisé EN AUCUN CAS dans un objectif de sécurité des personnes ou des biens.

Seules les informations de votre service national de météorologie et de votre sécurité civile doivent être utilisées en cas risque avéré !

Compte

Login

[user_registration_my_account]