Les traductions sont automatiques.

Cyclones en cours et vigilance


EnglishFrench

Les traductions sont automatisées.

Quand le climat se radicalise

Le 12 septembre 2021 à 8:25

Par Olivier Tisserant
4.81/5 (53)

Depuis plus de 40 ans, les scientifiques alertent le monde de ce qui se prépare en terme d’évolution du climat. D’abord divisés, ils ont peu à peu évolué vers un consensus très solide dans la prévision de l’évolution climatique et dans l’analyse de son lien étroit avec nos émissions de gaz à effet de serre. Aujourd’hui plus de 95% des spécialistes sur le sujet s’accordent à dire que la situation est en passe de devenir dramatique si on ne change pas radicalement nos modes de vie et de consommation à très court terme.

Pour la population occidentale, ces annonces et prévisions apocalyptiques étaient le plus souvent inaudibles. Certes, il faisait parfois plus chaud, les précipitations étaient moins régulières, mais dans l’ensemble le quotidien ne changeait pas vraiment. Mais depuis quelques années, les phénomènes météo hors norme s’enchaînent à une vitesse effrénée et encore jamais observée jusqu’à maintenant. Et surtout, ils touchent désormais des zones géographiques qui se pensaient plutôt à l’abri de ce genre de choses.

Des systèmes tropicaux très violents de plus en plus fréquents

Depuis quelques années, la fréquence des cyclones violents est en nette augmentation, quel que soit le bassin (Atlantique, Pacifique ou océan Indien). En Atlantique par exemple, 4 des 10 cyclones les plus violents depuis un siècle ont eu lieu ces 15 dernières années. Et parmi eux 2 ont eu lieu ces 4 dernières années. Si l’on regarde depuis 1960 et l’arrivée des satellites météo (avant la comptabilisation des cyclones était plus aléatoire) on peut voir une tendance nette sur l’augmentation de la fréquence des ouragans majeurs en Atlantique.

Ouragans majeurs en Atlantique depuis 1960

Sources : fichier Hurdat2 / NOAA

Bien sûr, un échantillon statistique de 60 ans sur une donnée climatique est faible et ne peut prétendre donner des résultats solides, mais on peut néanmoins parfaitement isoler une tendance. Et si on remonte un peu plus loin dans le passé, jusqu’au début du XXe siècle, on tombe sur des données proches ou bien inférieures à celle présentées ici jusqu’en 1990.

Les ouragans ne sont qu’une infime partie du problème

Nous sommes, ici dans les Antilles, particulièrement sensibles à la question des cyclones et nous y portons une attention particulière, notamment dans l’histoire, parce que nous avons tous été touchés à un moment ou à un autre. Mais des cyclones ici, ce n’est finalement pas surprenant. Ce qui l’est en revanche bien plus, ce sont des événements météorologiques qui sortent largement de leurs zones d’impact habituelles.

Et depuis quelques années, c’est de plus en plus souvent le cas. Rien que sur ces dernières semaines, on a vu :

Ces phénomènes sont totalement en dehors des normes dans ces zones et leur enchaînement en quelques semaines est totalement inédit. On a connu, souvent même, des évènements exceptionnels dans des lieux inédits, mais jamais à cette fréquence. Ce sont simplement les prémices du chaos climatique déjà à l’œuvre et qui ne va faire que s’intensifier dans les années à venir si nous prenons pas des mesures drastiques sur notre mode de vie et de consommation très, très rapidement.

Des zones géographiques pas du tout préparées

Le problème majeur des ces épisodes météo qui sortent de leur zone géographiques habituelles, c’est qu’ils touchent des zones par du tout préparées à ce genre de choses. La tempête IDA (ouragan majeur de Cat 4 sur la Louisiane)  qui a provoqué les tornades dans le New-Jersey a aussi provoqué des précipitations énormes sur New-York et les alentours créant des situation très dangereuses dans certaines rues et dans le métro. Nos métropoles occidentales à la vie souterraine dense ne sont pas adaptées à des cumuls de précipitations aussi importants. Tout comme les habitations et les infrastructures en zones tempérées ne sont pas préparées à des systèmes météo qui ne les concernaient pas dans le passé. Les tornades dans New-Jersey ont fait d’énormes dégâts sur des habitation pas du tout construites pour faire face à ce genre de choses.

Tornades New-Jersey

 

Et je ne parle pas des incendies qui prennent années après années des proportions à chaque fois totalement inédites ou des nombreux artefacts météorologiques partout sur la planète.

Le dérèglement climatique est là depuis des années, le chaos climatique arrive

Ces épisodes ont au moins le mérite de faire prendre conscience de la gravité de la situation à des populations occidentales qui se croyaient plutôt à l’abri et en sécurité. Il va falloir que rapidement TOUT LE MONDE se sente en insécurité, comme nous nous sentons en insécurité au cœur de la saison cyclonique, pour que la prise de conscience collective soit suffisante et que les choses changent.

Parce qu’il ne faut pas se leurrer. Le dérèglement climatique est a l’oeuvre depuis déjà de nombreuses années et l’étape suivante, c’est le chaos climatique dont les premiers effets sont ceux que je viens de décrire.

Merci de noter cet aticle

Commentaires

guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Pascal PENQUERC
Pascal PENQUERC
1 mois il y a

clair et net, comme toujours

EnglishFrench

Les traductions sont automatisées.

Cyclones en cours et vigilance


Dernier article

Derniers tweets

🌀 Ce 27 oct. à 7 H (loc) la vigilance est la suivante :
#Guadeloupe : VERT
#Martinique : VERT
Îles du Nord : VERT

Il y a 0 cyclone et 1 onde sur l’Atlantique, pas de menace directe pour l’arc.

https://www.meteo-tropicale.fr

🌀 Ce 26 oct. à 18 H (loc) la vigilance est la suivante :
#Guadeloupe : VERT
#Martinique : VERT
Îles du Nord : VERT

Il y a 0 cyclone et 1 onde sur l’Atlantique, pas de menace directe pour l’arc.

https://www.meteo-tropicale.fr

🌀 Ce 26 oct. à 7 H (loc) la vigilance est la suivante :
#Guadeloupe : VERT
#Martinique : VERT
Îles du Nord : VERT

Il y a 0 cyclone et 1 onde sur l’Atlantique, pas de menace directe pour l’arc.

https://www.meteo-tropicale.fr

ATTE

Disclaimer

NTION

Ce site a été élaboré à des fins de divertissement et de compréhension de la météo en zone tropicale.

Il ne doit être utilisé EN AUCUN CAS dans un objectif de sécurité des personnes ou des biens.

Seules les informations de votre service national de météorologie et de votre sécurité civile doivent être utilisées en cas risque avéré !

Compte

Login

[user_registration_my_account]